août 18, 2022 2:19 AM

Le stock de l’industrie aérospatiale canadienne et les industries associées méritent un coup d’œil

À l'insu de beaucoup, l'industrie aérospatiale canadienne est en plein essor, et voici un rapide aperçu pour ceux qui veulent se lancer dans l'aventure.ette initiative permet de canaliser des fonds et des ressources vers un ensemble d'entreprises qui soutiennent ses politiques de croissance économique accélérée d'une manière résolument innovante. L'objectif final est de positionner les entreprises canadiennes pour qu'elles deviennent des leaders mondiaux dans leur secteur.

/ Publié le mars 17, 2019

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin
Share on whatsapp

L’industrie aérospatiale canadienne continue de prospérer grâce à l’impulsion supplémentaire donnée par le gouvernement en 2017″.Super Cluster. Les initiatives “. Cette initiative permet de canaliser des fonds et des ressources vers un ensemble d’entreprises qui soutiennent ses politiques de croissance économique accélérée d’une manière résolument innovante. L’objectif final est de positionner les entreprises canadiennes pour qu’elles deviennent des leaders mondiaux dans leur secteur. 21st siècle) de la partie Super Cluster l’industrie aérospatiale a accès aux dernières innovations. Non seulement le groupe de réflexion de l’industrie aérospatiale Aero Montreal y participe, mais certains de ces mêmes participants font également partie du groupe de réflexion Most21.

Contexte de l’industrie aérospatiale canadienne

À l’heure actuelle, le secteur spatial canadien compte au moins 200 entreprises privées participantes. Environ 6 700 employés hautement qualifiés occupent les rangs pour accomplir les tâches qui leur sont assignées. Avec des revenus annuels de 2,8 milliards de dollars, sa stratégie consistant à utiliser les collaborations internationales pour soutenir le l’industrie aérospatiale a commencé à bien payer. Et comme l’Agence spatiale canadienne entretient des relations dynamiques avec la NASA et l’Agence spatiale européenne, il n’est pas surprenant qu’elle jouisse d’une réputation mondiale d’excellente qualité en matière de robotique, d’exploration et de communications par satellite. État de l’industrie aérospatiale canadienne le gouvernement a mis en avant les ventes de l’industrie aérospatiale. Selon le rapport, l’aérospatiale commerciale représente 86 % de l’écosystème, et la majeure partie de la croissance positive du produit intérieur brut sur cinq ans, soit +6 % entre 2012 et 2017, provient de l’aérospatiale commerciale. Le rapport souligne également qu’une partie de la politique encourage le commerce libre et ouvert, créant ainsi des possibilités de partenariats mutuellement bénéfiques pour les produits des industries associées à l’aviation et à l’aérospatiale. Mais ce qui est encore plus impressionnant, c’est la façon dont un plan d’action de juin 2018 Fil d’information mondial Une série d’analystes ont déclaré que les entreprises aérospatiales canadiennes constituaient de bons achats pour les investisseurs à long terme, et en voici quelques-uns :

Au deuxième trimestre 2018, Magellan Aerospace Corporation a déclaré avoir gagné 23,46 millions de dollars. Elle a enregistré une baisse d’un peu plus de 4 % par rapport à la même période en 2017, ce qui en fait une bonne opportunité d’achat. Récemment, la société a passé un contrat avec Hamilton Sundstrand Corporation qui soutient et fabrique des produits aérospatiaux. Le gouvernement canadien prévoit d’augmenter les dépenses de défense. Motley Fool a lié Magellan à la Loi d’autorisation de la défense nationale de McCain pour l’exercice 2019 Bombardier, Inc. fabrique des trains et des avions. En raison de sa diversification, il devient difficile de prévoir la tendance générale à la hausse ou à la baisse de ce titre. Il est peut-être préférable de vérifier chaque division plutôt que les chiffres globaux. L’entreprise livre ses commandes d’avions d’affaires, parfois importantes, dans les délais prévus, mais les commandes de ces produits n’ont pas beaucoup augmenté à partir de 2017. Dans les catégories moyennes, elle continue à surpasser ses concurrents. Ses efforts en matière de trains permettent à l’entreprise de rester stable, ce qui lui permet de faire certaines choses que d’autres entreprises n’essaieraient pas de faire. En se mesurant à Boeing, Bombardier est ravagé par les fournisseurs de pièces d’avion. Obtenir des lignes d’approvisionnement moins affectées par Boeing qu’en achetant des fournisseurs de pièces d’avion peut devenir une solution. La ligne de produits CSeries a drainé leurs ressources pendant un certain temps, mais cela a été résolu. La formation d’un nouveau noyau de fournisseurs pourrait s’avérer rentable et un ensemble d’investisseurs pour aider à naviguer qui pourrait donner à Boeing une perturbation pour une fois.

CAE Inc. est à cheval sur les marchés canadien et américain. En septembre 2018, elle a reçu un contrat de 200 millions de dollars sur huit ans de l’armée de l’air américaine pour le système de formation des équipages de C-130. Avant cela, la société avait annoncé un investissement d’un milliard de dollars sur une période de cinq ans pour rester à la pointe de l’industrie de la formation. Elle financera le projet Digital Intelligence.

Industries associées

industries associées qui approvisionnent Canadian Aerospace peuvent être de bons investissements. (Photo par l’ambassade des États-Unis au Canada via Flickr. CC BY 2.0.)

Aussi passionnants que soient les investisseurs potentiels pour l’investissement direct dans l’industrie aérospatiale canadienne, un ensemble d’entreprises associées peut offrir de meilleures possibilités de profit. Il faut un certain temps de recherche pour découvrir les relations avec les entreprises canadiennes, mais le soutien, les fournisseurs et les innovateurs américains ont établi des relations avec le Canada.

Le Canada a également soutenu pleinement les biocarburants et les secondes de son industrie aéronautique et aérospatiale qui soutiennent de telles entreprises. L’USDA a fait un rapport en 2017 sur les possibilités de tout cela. La production du Canada a atteint sa capacité en biocarburants, mais ses besoins dépassent sa production, surtout avec l’arrivée des références en matière d’intensité carbone.

Par exemple, l’entreprise californienne Greenbelt Resources Corporation a mis au point des solutions primées de valorisation énergétique des déchets, en transformant les déchets locaux des États-Unis en biocarburants. L’entreprise a mis au point une conception modulaire d’un système de contrôle de processus propriétaire et un système de déshydratation par membrane en instance de brevet qui permet de réaliser de bonnes économies d’énergie. Cela fait de l’entreprise un leader potentiel dans ce domaine aux États-Unis. Dans le même temps, Greenbelt Resources Corporation a passé un accord fin 2017 avec la société texane Puration, Inc. pour développer conjointement une usine d’extraction de cannabis en Californie. En juin 2018, Puration a acquis la pépinière First Choice au Canada, alors qu’à l’issue de cette transaction, elle aura accès aux marchés canadiens. Elle pourrait donner à Greenbelt Resources l’accès aux marchés canadiens des biocarburants. Comme nous l’avons déjà dit, les recherches menées sur ces entreprises débouchent souvent sur de meilleures options d’investissement.

__

(image de Dennis Jarvis sur Flickr, CC BY-SA 2.0).

 

AVERTISSEMENT : Le présent article a été traduit de CAStocks.org par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de CAStocks, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots “croire”, “projeter”, “estimer”, “devenir”, “planifier”, “vouloir” et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Copyright © 2020 CA Stocks. All Rights Reserved.