mars 8, 2021 10:11 PM

Des tournois FIFA 21 universels : un but pour Formation.gg

Tandis que des tournois sont organisés sous l’orbite des fédérations, d’autres sont organisés par des clubs locaux ou sur des plateformes comme Formation.gg, qui court au secours des gamers en difficulté et vise à rendre les pays du tiers monde un territoire incontournable du gaming. La plateforme propose aux fans de gaming de vivre une expérience inoubliable d’échanges et de découvertes.

/ Publié le janvier 13, 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin
Share on whatsapp

Les tournois de première division sur le jeu vidéo Fifa prennent de plus en plus de place sur les plateformes de streaming (Youtube, Twitch…). Que ce soit dans le mode 1 contre 1 ou celui du 5 contre 5, les premières compétitions officielles de la saison 20/21 attirent toute l’attention des amateurs de gaming et suscite l’intérêt des médias et des influenceurs dans tous les coins du monde. Les ligues professionnelles, régies par les fédérations d’esports, mettent les meilleurs joueurs en compétition pour des récompenses affolantes, telle que la qualification à la prochaine Coupe du monde électronique.

Tandis que des tournois sont organisés sous l’orbite des fédérations, d’autres sont organisés par des clubs locaux ou en ligne sur des plateformes (comme Formation.gg ou Toornament.com). À titre d’exemple, dimanche dernier a connu l’organisation du premier tournoi FIFA 21 dans la e-sport Arena de Wycombe. Ce lancement a vu la participation de 75 joueurs, qui se sont affrontés pour gagner un maillot de Adebayo Akinfenwa, le célèbre joueur du club anglais Wycombe Wanderers.

Au moment où les joueurs des pays « développés » profitent pleinement de cette formalisation des tournois de sports en ligne, les joueurs du tiers monde connaissent pour leur part une désorganisation voire un désintérêt de la part des hauts responsables éducatifs et sportifs de leurs pays. Les pays du tiers monde vivent une latence et ont du mal à suivre la donne. Les clubs et les fédérations spécialisés dans le domaine se font rares et les évènements visant à promouvoir ce sport sont inexistants.

Le tiers monde est-il le nouvel Eldorado du gaming ?

Les pays du tiers monde représentent moins de 10% du marché global de l’industrie du gaming, qui est évalué à plus de 130 Md$. Malgré des taux de pénétration très élevés (par exemple celui du mobile) ou l’organisation d’événements esport d’envergure international (ESWC au Maroc ou FEJA à Abidjan), les pays du tiers monde peinent à formaliser le secteur et le rendre plus favorable à l’investissement, au sponsoring et à la reconnaissance internationale ( celle de EA SPORT principalement pour les Global Series sur FUT).

Formation : des tournois et des récompenses à la clé !

À l’heure où l’industrie du esport bénéficie d’un souffle d’évolution, notamment grâce aux mesures de confinement, Formation.gg offre une alternative alléchante pour les amateurs de Fifa et des autres jeux vidéo – surtout ceux localisés dans les pays du tiers monde.

À l’image des tournois organisés par les clubs professionnels de e-sports, Formation.gg propose des formes différentes de tournois, officiel ou amical, en équipe ou en solo, sur les consoles PlayStation ou bien sur ceux de Xbox, sur PC ou sur mobile. Tous les jeux permettant l’organisation de tournois sont les bienvenus. De plus, ces tournois sont destinés aux joueurs du monde entier, sans aucune délimitation géographique. Tout le monde peut devenir un expert en matière de jeu vidéo et un leader du monde du esport.  

La création de communautés comme priorité pour Formation.gg 

Outre leur donner l’occasion de se frotter aux meilleurs via la participation à des tournois de haut niveau, Formation.gg propose aux fans de gaming de vivre une expérience inoubliable d’échanges et de découvertes. La « formation » de communautés dans différents jeux vidéo est une des priorités de la plateforme. Cette dernière vise à pousser le esport mondial au plus loin possible à travers la création de fortes communautés pour permettre aux joueurs de s’épanouir complètement et de s’investir totalement. La passion du esport est quelque chose qu’il faut bien partager.

Bien qu’il y ait quelques exceptions notables (Sénégal, Maroc, Rwanda, Ghana ou encore en Côte D’ivoire…) avec la création d’association de gamers, l’esport reste tout de même une discipline grandement négligée dans les pays du tiers monde. Le nombre de joueurs ne cesse de se multiplier et le besoin de combler cette population gigantesque de gamers avide de compétition aussi ! Qui s’est d’où va venir le prochain Champion du monde FIFA ? Formation.gg court au secours des gamers en difficulté et vise à rendre les pays du tiers monde un territoire incontournable du gaming. Un exemple à suivre !  

__

(Image présentée par 3093594 via Pixabay

AVERTISSEMENT : Le présent article a été rédigé par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de CAStocks, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots “croire”, “projeter”, “estimer”, “devenir”, “planifier”, “vouloir” et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Copyright © 2020 CA Stocks. All Rights Reserved.