mai 17, 2022 4:39 PM

Où se dirige le marché canadien du cannabis ?

Le Canada devrait légaliser les produits comestibles à base du cannabis en octobre prochain. Ce segment du marché a été exclu lorsque le pays a légalisé son usage récréatif au cours du même mois l'année dernière. Cependant, le scepticisme augmente maintenant, surtout avec les nouvelles règles de Santé Canada publiées en juin.

/ Publié le juillet 15, 2019

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin
Share on whatsapp

Le Canada devrait légaliser les produits comestibles à base du cannabis en octobre prochain. Ce segment du marché a été exclu lorsque le pays a légalisé son usage récréatif au cours du même mois l’année dernière. Cependant, le scepticisme augmente maintenant, surtout avec les nouvelles règles de Santé Canada publiées en juin.

Le premier point de discorde est une disposition exigeant des compagnies de cannabis de fournir un préavis de 60 jours à Santé Canada. Ce préavis doit préciser leurs projets de vente de produits comestibles en plus des produits qu’elles fournissent actuellement. Cela signifie que le premier lot de produits comestibles ne sera mis sur le marché qu’à la mi-décembre 2019.

La décision de Santé Canada de limiter à 10 milligrammes la quantité de tétrahydrocannabinol (THC) par paquet de produits comestibles a suscité la plus vive réaction. En comparaison, les extraits de cannabis et les topiques sont autorisés à en contenir jusqu’à 1 000 mg, soit 10 fois plus. Les analystes et les entreprises canadiennes craignent qu’avec seulement 10 mg de THC, les produits comestibles ne satisfassent pas les consommateurs qu’ils ont prévu de cibler avec leurs produits.

Avec ces problèmes concernant les produits comestibles, l’analyste Ryan Tomkins de Jefferies a déclaré que le marché des produits comestibles ne se stabilisera pas immédiatement, la plupart des produits conformes n’arrivant sur les tablettes que tard en 2020.

Cannabis 2.0

Deloitte, l’une des quatre grandes organisations comptables et l’un des plus grands réseaux de services professionnels au monde, publie son nouveau rapport sur le marché canadien du cannabis.

Le rapport de Deloitte, intitulé “Nurturing New Growth” : Canada Gets Ready for Cannabis 2.0, présente de nombreux points intéressants sur le potentiel du nouveau marché des produits comestibles qui devrait ouvrir en octobre prochain. La firme a prévu que le marché canadien des produits comestibles pourrait à lui seul représenter 1,6 milliard de dollars. Ce montant est entièrement séparé du marché des boissons au cannabis, estimé à 259 millions de dollars canadiens, du marché des produits d’actualité à 174 millions de dollars canadiens, des concentrés à 140 millions de dollars canadiens, des teintures à 116 millions de dollars canadiens et des capsules à 114 millions de dollars canadiens.

Selon Deloitte, l’industrie canadienne du cannabis a tous les avantages par rapport aux autres marchés du monde, grâce au soutien du gouvernement et à un flux régulier de capitaux. Grâce à l’afflux d’investissements, le Canada occupe actuellement la première place dans l’industrie de la marijuana.

Le marché naissant des produits comestibles rejoint le marché récréatif du cannabis, qui vaut déjà 7 milliards de dollars, selon Deloitte. Par ailleurs, le marché mondial du cannabis est estimé à 100 milliards de dollars et devrait atteindre 194 milliards de dollars dans les cinq prochaines années. Le rapport avertit toutefois le Canada qu’il ne faudra que 18 à 24 mois pour que l’Europe et les États-Unis prennent la tête du peloton.

Le marché des produits comestibles

Deloitte a interrogé 2 000 adultes canadiens sur leur consommation de concentrés de cannabis, de boissons infusées, de produits topiques, de teintures et de capsules. Ceux qui n’ont pas essayé les produits ont été interrogés sur la façon dont ils comptent les utiliser.

Le rapport a révélé que les consommateurs de cannabis peuvent être divisés en deux catégories. Les premiers sont les millénaires qui ont une grande expérience de la consommation de cannabis. Ils consomment des produits plusieurs fois par semaine, ils sont donc plus intéressés par le cannabis puissant après sa légalisation. Le second type est celui des curieux qui sont généralement de la vieille génération, principalement des femmes, et qui ne s’intéressent pas aux produits à fort dosage.

Le Canada devrait légaliser les produits comestibles à base de marijuana en octobre prochain. (Source)

Quel sera le type de produit le plus populaire ?

Bien qu’ils diffèrent en fonction de leur dosage préféré, les consommateurs de cannabis ont tendance à être d’accord avec les produits comestibles qu’ils voudraient consommer régulièrement après la légalisation : gommes, biscuits, brownies et chocolats.

Vingt-six pour cent des consommateurs millénaires ou expérimentés préfèrent les gommes. Vingt-six pour cent des utilisateurs millénaires ou expérimentés préfèrent les gommes à mâcher, 23 % les biscuits, 22 % les brownies et 16 % les chocolats.

D’autre part, 50 % des consommateurs curieux préfèrent les biscuits, 49 % les brownies et 48 % les chocolats et les gélatines. Ils sont également plus enclins à essayer les bonbons, les pastilles et les gommes, ainsi que les en-cas, les produits à mâcher et les caramels salés.

En choisissant ou en achetant leurs produits, 66 % des consommateurs canadiens de cannabis ont déclaré qu’ils donnaient la priorité à la sécurité, 53 % à la qualité du produit et 45 % à la puissance.

Il est intéressant de noter que le premier groupe de consommateurs, soit 80 % d’entre eux, a déclaré préférer acheter des produits comestibles à base de cannabis préfabriqués plutôt que de les fabriquer soi-même, car c’est plus pratique ainsi. Néanmoins, il reste au moins 71 % qui souhaitent fabriquer leurs propres produits pour contrôler la dose et 54 % qui préfèrent les fabriquer eux-mêmes pour garantir la qualité.

Où se dirige le marché canadien de la marijuana ?

Avec la légalisation imminente des produits comestibles à base de marijuana, les entreprises canadiennes peuvent participer à de nombreux segments du marché de la marijuana, non seulement au niveau national, mais aussi au niveau mondial. À ce jour, le marché récréatif canadien représente une valeur de 1,81 à 4,34 milliards de dollars canadiens. Le marché de la marijuana à des fins médicales représente entre 0,077 et 1,79 milliard de dollars canadiens. La valeur totale du marché canadien de la marijuana est estimée entre 2,6 et 6,13 milliards de dollars canadiens.

Mais, comme le rapport l’avertit, le pays devrait prendre soin de sa position de leader sur le marché, car de plus en plus de pays réalisent les avantages économiques de la légalisation du cannabis. Le Canada devrait donc agir rapidement, saisir toutes les opportunités et s’assurer que sa participation au marché reste au-dessus du reste.

___

(Image présentée par DepositPhotos)

 AVERTISSEMENT : Le présent article a été rédigé par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de CAStocks, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots “croire”, “projeter”, “estimer”, “devenir”, “planifier”, “vouloir” et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Copyright © 2020 CA Stocks. All Rights Reserved.