janvier 27, 2022 2:29 PM

Nuvo Pharmaceuticals obtient une position mondiale grâce à l’acquisition d’Aralez

Au lendemain de l'ouragan Marie, les États-Unis ont été stupéfaits d'apprendre que Porto Rico possède le cinquième plus grand marché pharmaceutique au monde. L'industrie pharmaceutique se classe au 10e rang mondial sur le site du gouvernement canadien, mais certaines industries ont indiqué qu'il était le 8e. Ces derniers mois, l'une des dix premières entreprises, Nuvo Pharmaceuticals

/ Publié le janvier 12, 2019

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin
Share on whatsapp

Au lendemain de l’ouragan Marie, les États-Unis ont été stupéfaits d’apprendre que Porto Rico possède le cinquième plus grand marché pharmaceutique au monde. L’industrie pharmaceutique se classe au 10e rang mondial sur le site du gouvernement canadien, mais certaines industries ont indiqué qu’il était le 8e. Ces derniers mois, l’une des dix premières entreprises, Nuvo Pharmaceuticals (TSX : NRI ; OTCQX : NRIFF), a pris une décision stratégique pour acquérir l’entreprise défaillante Aralez Pharmaceuticals (TSX : ARZ). Cette manœuvre commerciale donne à Nuvo les droits sur sa gamme de 20 médicaments. AralezUne entreprise pharmaceutique spécialisée au Canada, elle a créé l’anti-inflammatoire Cambia (diclofénac potassium) qui soulage la douleur et le gonflement dus à l’inflammation. Contrairement à de nombreux autres médicaments, il peut être pris en cas de besoin, puis interrompu. Avec le la tendance mondiale du vieillissement en place et les prévisions selon lesquelles 20 % de la population des États-Unis (principal marché pharmaceutique canadien) en 2050 sera âgée de plus de 65 ans, l’espoir était de dominer le marché. Rien qu’au Canada, d’ici 2030. L‘année dernière, l‘entreprise a entamé une révision stratégique de sa structure et de son financement et a découvert qu’elle manquait de liquidités. La pression imprévue de l’augmentation des ventes de médicaments génériques en concurrence directe avec son marché Toprol-XL a réduit ses revenus. Les changements dans la façon dont les médicaments sont achetés, par exemple par les détaillants, les établissements médicaux ou les prestataires de soins, ont également eu des répercussions sur Aralez, qui était présente sur le marché américain, en particulier l’Administration des anciens combattants. Le site Gouvernement des États-Unis a exercé sa deuxième option de renouvellement pour une année supplémentaire. Des changements majeurs dus à l’administration actuelle l’ont rendu non rentable et ont rendu la partie américaine de l’entreprise non viable.

Nuvo choisit de trouver des produits en phase finale de développement et a une présence internationale. Elle veut se concentrer sur le lancement de produits commerciaux canadiens. Elle a proposé à Aralez un contrat de “stalking horse pour sa ligne de produits Vimovo. Le nom générique de Vimovo est le naproxène-esoméprazole. L’offre du “stalking horse” a évité à Aralez d’être ravagé en permettant à la société en faillite de fixer l’offre la plus basse possible. Elle a également donné à Nuvo des avantages non divulgués. Nuvo a fait preuve de diligence raisonnable et a accommodé l’entreprise. Nuvo, avec son Aralez Resultz, a reçu une plateforme pour lancer des produits commerciaux canadiens. La société obtient également des redevances et des droits pour les produits Vimovo, Yospral et MT400, qui devront être enregistrés au Canada. Cela a coûté à Nuvo 110 millions de dollars américains, ainsi qu’un dépôt de 4 millions de dollars versé plus tôt. Nuvo n’a pas agi seule, car elle a fait appel à Deerfield pour les modalités de financement. Deerfield se décrit comme un investisseur mondial spécialisé dans les soins de santé. La structure choisie par Deerfield est devenue un prêt de 3,5 % par an sur six ans, amorti sur 60 millions de dollars US. Un prêt-relais de 18 mois à 12,5 % par an pour 6 millions de dollars était également inclus – l’accord a été conclu en janvier 2019. Nuvo Pharmaceuticals a également nommé un nouveau président exécutif en la personne de Rob Harris.

Consommateurs

Les consommateurs continueront à recevoir les médicaments dont ils dépendent au fur et à mesure que les entreprises se convertiront à la nouvelle réalité, à l’exception des vétérans des établissements de VA. Les États-Unis n’ont pas encore donné de nouvelles sur la manière dont les médicaments abandonnés par Aralez ont été remplacés. D’autres médicaments ont été utilisés dans le cadre d’essais menés par le gouvernement et l’Administration des vétérans pour des conditions similaires. Nuvo a l’approbation de la FDA pour ses produits Pennsaid et les patchs chauffants de lidocaïne/tétracaïne. Malgré le retrait récent, les produits pharmaceutiques canadiens continuent de rechercher des marchés favorables, mais ce qui manque au Canada, ce sont les fonds consacrés à la recherche et au développement, qui ont diminué. Le gouvernement canadien a déterminé que le marché des médicaments n’offrira pas non plus un soutien financier suffisant pour justifier le développement de nouveaux produits pharmaceutiques.

Étant donné que les ouragans dans le Golfe aux États-Unis vont se poursuivre, le système de santé pourrait devoir envisager de développer des partenariats avec les produits pharmaceutiques canadiens en fournissant des fonds pour la recherche. Les investisseurs pourraient faire beaucoup pour stimuler ces propositions s’ils peuvent se permettre d’attendre. Il faut une réflexion stratégique à long terme pour discerner ce que le marché pourrait devenir et quel médicament sera commercialisé par le biais d’essais cliniques,

Obstacles

Comme Aralez a découvert de nouveaux modèles commerciaux qui visent un succès à long terme sur le marché américain, des médicaments de haute qualité seront nécessaires si les produits pharmaceutiques canadiens doivent continuer à prospérer. Les pays concurrents dans le domaine pharmaceutique ont des stratégies agressives et le gouvernement canadien devra donc créer un cadre politique favorable aux investissements commerciaux dans les sciences du vivant. IMS Brogan a donné au gouvernement canadien les mesures nécessaires jusqu’en 2016.

Les investisseurs ont besoin d’une mise à jour d’une autre société d’analyse pour vérifier les informations car la plupart des grandes sources affirment que le domaine pharmaceutique va passer à de nouveaux modèles en raison de la longévité de ses citoyens. L’ouragan Marie offre un excellent scénario pour plaider en faveur de l’inclusion du Canada dans les marchés mondiaux.

___

(image présentée par e-Magine Art via Flickr. CC BY 2.0.)

 AVERTISSEMENT : Le présent article a été rédigé par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de CAStocks, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots “croire”, “projeter”, “estimer”, “devenir”, “planifier”, “vouloir” et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Copyright © 2020 CA Stocks. All Rights Reserved.