février 27, 2021 6:08 PM

Les tournois d’eSport tiennent tête à la crise sanitaire

Il semblerait que rien, pas même la Covid-19, n’est capable de stopper l’engouement existant autour des tournois d’eSport. Nourris par une concurrence de haut niveau entre les différentes équipes venantes des quatre coins du globe, ces championnats ont fait le bonheur des amateurs de gaming, des clubs, mais surtout des plateformes de streaming et des streamers qui ont vu leurs chiffres exploser.

/ Publié le février 9, 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin
Share on whatsapp

La scène du eSport continue de faire face à la crise pandémique avec brio. Comme le reste du secteur des jeux vidéo, l’eSport se développe parfaitement même avec les contraintes de la période actuelle. La discipline fait preuve d’une attention inégalée sur le plan international malgré la suspension des tournois physiques.

En effet, les compétitions de gaming professionnelles sont toutes passées, depuis à peu près un an, à un format en ligne.  Ses tournois à distance ont su susciter la ferveur du public grâce à une adaptation rapide, avec l’aide des différentes plateformes de streaming – et plus précisément la plus célèbre : Twitch.

Des records d’audience 

Les championnats des softs les plus populaires, à savoir Fortnite, Counter Strike, League of Legends, Call of Duty… ont réalisé durant l’année passée des audiences exceptionnelles. Des centaines de milliers de personnes se sont retrouvées sur les plateformes de diffusion en live pour suivre leurs tournois favoris. Ces compétitions sont un vrai moment de spectacle et d’émotion, tant pour les spectateurs que pour les joueurs professionnels.

Il semblerait que rien, pas même la Covid-19, n’est capable de stopper l’engouement existant autour des tournois d’eSport. Nourris par une concurrence de haut niveau entre les différentes équipes venantes des quatre coins du globe, ces championnats ont fait le bonheur des amateurs de gaming, des clubs professionnels, mais surtout des plateformes de streaming et des streamers qui ont vu leurs chiffres exploser.

Les plateformes de tournois en ligne emboîtent le pas

Tous les acteurs du monde de l’eSport bénéficient de la remarquable dynamique que connaît actuellement le domaine.  Les plateformes de tournois en ligne ne sont évidemment pas une exception. Elles jouissent d’un intérêt grandissant et d’une marge d’évolution non négligeable. Parmi elle, Formation.gg, une plateforme qui mise sur la force communautaire pour souder des liens de qualité entre ses utilisateurs.

Bien qu’elle soit toute nouvelle dans le sillage du eSport, ses premiers résultats sont très encourageants. Elle propose des tournois de haute qualité pour les équipes d’amateurs dans un panel impressionnant de jeux vidéo. Son offre ne fait que s’étoffer au fil du temps et ses tournois sont couronnés d’un prix financier à la clef. Ce week-end, la plateforme a connu l’organisation de cinq tournois, sur cinq différents jeux, avec une présence planétaire. Ce qui en dit long sur le potentiel que détient cette plateforme prometteuse, ainsi que sa capacité de faire hisser l’eSport encore plus haut dans ces temps difficiles pour tout le monde.

Les tournois physiques ne tarderont pas à reprendre

À en croire ESL, le plus gros organisateur d’évènements esports au monde, les compétitions physiques ne devraient pas tarder à faire leur retour.  D’ailleurs, des annonces ont déjà été faites concernant plusieurs jeux, dont Dota 2 ou encore Counter-Strike. L’ESL a donné rendez-vous aux joueurs de Counter-Strike du 10 mars au 11 avril à Malte pour les play-offs de l’ESL Pro League saison 13. L’organisateur assure qu’il prépare un protocole sanitaire d’envergure, comprenant des tests avant et après l’arrivée des joueurs, on parle de la création d’une bulle contrôlée.

D’un autre côté, ESL évoque déjà un éventuel retour des foules. Si les tournois physiques sont déjà programmés pour mi-mars, le retour du public est quant à lui reporté au minimum au mois de juillet. Il pourrait avoir lieu à l’occasion de l’ESL One Cologne mi-juillet en Allemagne ou au plus tard lors des Major CSGO 2021, prévus en novembre en Suède.

Quoiqu’il en soit l’incertitude plane naturellement autour des possibilités de reprise des tournois en présentiel mais aussi la reprise des évènements dans tous les domaines. L’organisation d’évènements présentiels comme la Startup Supercup, en Octobre dans le Sud-ouest français, prouve que de plus en plus d’acteurs voient le bout du tunnel d’un œil optimiste. Clairement le monde de l’événementiel, même en dehors des esports, a hâte de revenir à la vie normale. 

__

(Image présentée par : Peter Laskowski via Pexels)

AVERTISSEMENT : Le présent article a été rédigé par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de CAStocks, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots “croire”, “projeter”, “estimer”, “devenir”, “planifier”, “vouloir” et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Copyright © 2020 CA Stocks. All Rights Reserved.