mars 8, 2021 9:30 PM

Covid-19 et Santé mentale : téléthérapie ou champignons de Rritual?

Vivre à une époque intéressante n'est pas toujours une bénédiction. Mais certaines entreprises créatives comme Rritual sont déterminées à réduire les méfaits et à nous aider à trouver le meilleur, au milieu du chaos, du stress, des atteintes à la santé mentale et des autres impacts durables de la pandémie de Covid-19. Qu'est-ce que les champignons adaptogènes et les applications de conseil psychologique ont en commun ? Ce sont des réponses à des questions que seul Covid nous a finalement convaincues de poser.

/ Publié le janvier 25, 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin
Share on whatsapp

En voyant des millions de personnes souffrir de la pandémie du Covid-19, il y a deux types de réactions : ceux qui ne voient que la perte et s’enferment, se cachant à l’intérieur (ou derrière la colère), et ceux qui voient une opportunité. Une occasion de faire le bien oui – et de faire la différence – mais aussi de faire de l’argent. Parce qu’ils savent qu’ils ont des réponses à apporter aux nombreux problèmes inattendus qui entourent l’épidémie de longue durée. Qu’il s’agisse de prestataires de soins de santé mentale à distance comme Beacon ou de développeurs d’élixirs à base de champignons pour combattre l’immunité et le stress comme Rritual, ces entreprises mettent en évidence la luminosité de l’innovation en période de crise.

Le long bras (caché) de la Covid-19 atteint des vulnérabilités inattendues en matière de santé mentale

Même si le vaccin commence à se répandre dans tout le pays, nous avons encore du mal à comprendre toute la gamme des conséquences sanitaires que la Covid-19 peut avoir sur le corps humain. Nous craignons les pires cas et les effets à long terme, nous ne comprenons pas exactement ce qui détermine la façon dont il affectera un patient et nous redoutons maintenant l’arrivée de variantes plus virulentes ou plus nocives de la maladie. Tout cela se traduit par une pression énorme sur le système de santé, mais nous souffrons également d’une victime secondaire moins visible : notre santé mentale.

Le stress et l’anxiété sont comme des champignons qui poussent après la pluie, des itérations distinctes d’un réseau de problèmes profondément enracinés. L’anxiété et le stress font écho à leurs cousins plus dangereux, la colère et la peur, mais sont beaucoup plus difficiles à suivre et potentiellement plus débilitants à mesure qu’ils s’accumulent sur le long terme. Les sources de ces tensions sont tout aussi variées que leurs effets : de nombreux Canadiens ont dû faire face à la perte d’êtres chers sans le confort d’un rassemblement funéraire traditionnel, tandis que d’autres sont confrontés à des niveaux d’isolement social sans précédent. Des problèmes auxquels des millions de personnes sont confrontées, en plus de la fragilité économique. Les fardeaux qu’a apportés Covid-19 sont multiples et difficiles à prévoir ou à comprendre, et encore moins à combattre.

Ce n’est pas seulement notre bien-être personnel et notre santé mentale qui sont affectés. Mais les systèmes que nous avons mis en place pour protéger notre santé mentale sont également menacés. Les thérapeutes se méfient ou sont incapables d’organiser des réunions en personne et vous pouvez oublier la thérapie de groupe. Les réunions sociales détendues et les nombreuses formes de divertissement apaisant et d’autres émotions positives (ou des exutoires sûrs pour les émotions négatives) sont totalement interdites. Nous sommes obligés de choisir entre le bien-être et la maladie, un choix qui ne fait qu’ajouter au stress.

Mais nous ne sommes pas seuls à souffrir, beaucoup l’ont remarqué, et certains ont même commencé à travailler sur des solutions qui peuvent nous aider à reconstruire notre fragile santé mentale.

L’innovation dans les espaces de santé mentale fait des étincelles sous la pression du Covid-19

Si le monde de la technologie (et les stocks technologiques) a fait beaucoup de bruit à l’occasion des difficultés logistiques et pratiques uniques de la pandémie, l’innovation existe également en dehors du monde des grandes entreprises. En effet, certains innovateurs entreprenants voient une chance de faire une différence positive dans la vie, et dans l’esprit, des Canadiens.

Bien qu’il y ait évidemment un enjeu financier pour ces entreprises, leur présence est un signe que toutes n’ont pas abandonné face à l’assaut incessant de la Covid-19. En effet, certaines d’entre elles ont identifié, ciblé et abordé certains des principaux problèmes auxquels les Canadiens seront confrontés à mesure que la maladie progressera jusqu’en 2021. Même si elle finit par passer au second plan, les faiblesses de notre approche des soins de santé mentale qu’elle a contribué à révéler persisteront, et ces innovateurs bien intentionnés auront la possibilité de se développer et de nous faire bénéficier à tous.

Vous ne pouvez pas parler à un professionnel de la santé mentale ? La téléthérapie est un phare dans la nuit

La première faiblesse, et la plus évidente, est la disponibilité des thérapeutes et autres professionnels de la santé mentale. Des conseillers aux psychanalystes, peu importe qui vous souhaitez ou devez demander de l’aide, la pandémie a érigé des barrières entre vous. Même lorsque vous pouvez vous rencontrer, les choses ne sont probablement plus les mêmes qu’avant. Une barrière peut vous séparer, un masque peut brouiller la conversation, et ainsi de suite.

Mais la révolution numérique contribue à apporter aux gens l’aide dont ils ont besoin, quelle que soit la distance. Les services de télésanté sont désormais très répandus au Canada, mis en avant par la pandémie. L’avènement de la téléthérapie, qui met les patients en contact avec des thérapeutes en ligne ou même par l’intermédiaire d’un support textuel, a été une bénédiction pour l’aspect clinique des soins de santé mentale. Et même si elle ne pourra jamais compenser entièrement les dommages que la pandémie a infligés aux individus ou au système, la téléthérapie a progressé à pas de géant grâce à elle.

Pleins feux sur la pandémie : Beacon, financé en partie par le gouvernement de l’Ontario pour aider pendant la Covid-19 (et donc gratuit pour ses résidents !), ce prestataire de services de santé mentale travaille entièrement en ligne, utilisant des connexions textuelles ou numériques pour obtenir le soutien des patients. Il ne se concentre pas sur une intervention mentale radicale ou d’urgence, mais utilise plutôt un questionnaire rapide pour aider à identifier les besoins des utilisateurs, en leur donnant des directives pour améliorer leur comportement avant même le premier contact avec un professionnel. Rapide et simple, un excellent exemple de l’ingéniosité et de l’attention portée aux besoins des personnes, au sortir de la pandémie.

Besoin de renforcer la force mentale ? Ajoutez les Adaptogènes et les Champignons à votre Rrituel quotidien

La pandémie nous a aidés à prendre conscience de notre vulnérabilité face au changement, au stress et à l’incertitude. Elle nous a montré à quel point nous étions mal en point, même avant la crise de la Covid-19, en termes de santé mentale. Que ce soit sous la forme d’une anxiété accrue, d’une incapacité à se détendre ou à dormir, ou même d’un système immunitaire affaibli alors que notre corps se bat sous la contrainte du stress. Ces faiblesses sous-jacentes existaient bien avant la pandémie, et persisteront après si nous ne commençons pas à traiter notre esprit comme notre corps : en prenant soin de ce que nous lui donnons à manger.

C’est là que la bonne série de compléments alimentaires peut aider. Tout le monde sait à quel point certaines vitamines peuvent être cruciales, et leurs effets sur l’organisme ont été bien documentés. Mais les chercheurs commencent à se pencher de plus près sur l’équivalent en santé mentale : les champignons adaptogènes. Ces plantes aident le corps et l’esprit à faire face au stress, et les innovateurs en matière de produits de santé se tournent vers elles pour nous aider à lutter contre certains des effets les plus pernicieux de la pandémie.

Coup de projecteur : Rritual est une entreprise canadienne de champignons qui fait exactement cela, en réunissant des experts de la santé et des innovateurs de produits pour s’assurer que leurs “élixirs” sont à la fois efficaces et agréables. Le goût est en effet important lorsque l’on réfléchit à la manière d’intégrer quelque chose d’aussi étrange que des champignons médicinaux à son alimentation quotidienne, et pourtant c’est là leur génie. En effet, ces puissantes sources naturelles de champignons adaptogènes et d’autres molécules importantes pourraient devenir un moyen facile pour nous de renforcer nos protections contre le stress. En effet, l’un de leurs élixirs, destiné à être ajouté à votre thé ou à votre café du matin, sert à lutter contre le stress, tandis que les autres aident également à résoudre des problèmes essentiels à la pandémie . Le soutien du système immunitaire ne pourrait pas être plus crucial, mais même le fait de faciliter la concentration s’avère essentiel, étant donné que tant de Canadiens travaillent et étudient à domicile cette année.

Des entreprises canadiennes de champignons comme celles-ci mettent en évidence la force de l’innovation

Le monde n’arrêtera jamais de nous lancer des problèmes inattendus, et même si la solution ne se trouve pas toujours dans une tasse de café aux champignons adaptogènes, ou s’il vaut mieux en discuter avec un thérapeute au téléphone, ce sont là des exemples de solutions nées de la nécessité et de l’opportunité. Une combinaison unique d’incitations à l’amélioration à laquelle, heureusement, certains entrepreneurs sont confrontés. Si les effets de la pandémie peuvent continuer à se faire sentir dans le monde entier pendant des décennies, il est important de se rappeler qu’ils ne seront pas tous purement négatifs. Si elle nous aide à mieux comprendre notre santé mentale et nous donne les outils nécessaires pour mieux la renforcer, ce sera au moins un des aspects positifs de la situation désastreuse causée par la Covid-19.

(Image présentée par MarieXMartin via Pixabay)

AVERTISSEMENT : Le présent article a été rédigé par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de CAStocks, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots “croire”, “projeter”, “estimer”, “devenir”, “planifier”, “vouloir” et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Copyright © 2020 CA Stocks. All Rights Reserved.