février 27, 2021 6:57 PM

Les équipementiers se ruent vers les clubs d’esport

Suivies chaque année par des dizaines de millions de fans, les compétitions majeures d'esports constituent un canal publicitaire d’envergure pour les équipementiers. Une aubaine pour eux… mais également pour l’industrie des sports en ligne. Lors des mondiaux, nous avons pu voir les joueurs se vêtir de maillots sponsorisés par les meilleures marques de sportswear. Une satisfaction pour les fans.

/ Publié le janvier 21, 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin
Share on whatsapp

Bien conscientes de la dynamique que connaît l’univers du esport, les grandes marques profitent du formidable levier de visibilité qu’offrent les différents évènements organisés aux quatre coins du globe pour consolider leur image. Plusieurs marques mondiales sponsorisent de façon accrue les compétitions internationales, les clubs et les joueurs professionnels du gaming.

Dans le cadre de leur diversification, les équipementiers sportifs ne manquent pas de s’inviter au bal. Ils signent une arrivée en grande pompe dans ce secteur en pleine éclosion. Ces derniers mois en vue la signature d’une multitude de contrats de sponsoring, essentiellement entre les clubs d’esports et des équipementiers tels que Nike, Adidas, Puma ou encore le Coq Sportif. Lors des mondiaux de League of Legends à Shanghai, nous avons pu voir les joueurs se vêtir de maillots sponsorisés par les meilleures marques de sportswear. Une satisfaction pour les fans… 

Des lignes textiles esport personnalisées

À travers ces partenariats gagnant-gagnant, les clubs professionnels d’esports bénéficient d’une ligne textile créée spécialement pour eux – avec bien évidemment un maillot, porté par l’équipe lors des plus importantes compétitions physiques et virtuelles. Des marques vont encore plus loin, elles prévoient également la conception de collections pour la vie quotidienne.

Il n’y a plus aucun doute, une révolution est en train de se dessiner dans l’industrie du esport. Il est vrai que les marques de sportswear marquent une page de leur histoire en entrant sur le terrain des sports en ligne, mais c’est aussi bien le cas des clubs du esports : qui profitent de la place qu’occupe les équipementiers dans le subconscient des fans pour se forger une place de choix dans le secteur.

L’esport, le nouvel eldorado des équipementiers

Avec les clubs majeurs de la discipline, les équipementiers commencent à lancer des campagnes publicitaires pour la promotion de produits bien spécifiques. À titre d’exemple, l’été dernier un jingle publicitaire a été réalisé par la marque allemande Adidas et G2 Esports pour les chaussures portées par les joueurs lors des Mondiaux de 2020. Pour mémoire, le premier contrat d’Adidas dans l’esport été du côté de Vitality en 2017. La marque à trois bandes a déjà collaboré avec des stars reconnues du gaming comme Gotaga (Corentin Houssein) ou encore Ninja (Tyler Belvins).

D’autres marques connues se sont aussi invitées à l’aventure dernièrement, en multipliant les contrats de partenariats. On retrouve sans surprise le géant américain, Nike, qui sponsorise la ligue chinoise de League of Legends, Puma qui est partenaire de Cloud9 ou encore le Coq Sportif, devenu tout récemment sponsor de son compatriote français dans l’esport, GameWard. Avec cette formalisation, l’esport connaît un vrai tournant : de par son influence et sa présence grandissantes dans les secteurs économiques vitaux (le commerce de détail dans ce cas de figure). Ainsi, et comme c’est le cas dans les sports classiques, il devient un terrain de concurrence acharnée entre les différents équipementiers pour se lier aux clubs et aux joueurs les plus cotés.

Une concurrence qui rend service à l’industrie du esport

Bien qu’il soit encore flou pour quelques uns, le marché du sportswear dans l’esport commence à prendre de plus en plus d’ampleur et ne cesse de gagner en importance vis à vis des autres sports. Suivies chaque année par des dizaines de millions de fans, les compétitions majeures du esport constituent un canal publicitaire d’envergure pour les équipementiers. Une aubaine pour eux… mais également pour l’industrie des sports en ligne.

Les tournois professionnels attirent de plus en plus de sponsors de tout genre, ce qui donne vraisemblablement plus de légitimité et de rayonnement à la discipline. Sans oublier que cela offre plus d’opportunités aux amateurs, qui rêvent un jour de participer à des compétitions officielles. En attendant le jour promis, les plateformes comme Formation.gg leur donnent l’opportunité de participer à des tournois organisés de la même manière, de créer des communautés solides et de s’approfondir encore plus dans le monde de leurs jeux préférés. Le moment est sûrement venu pour les équipementiers de se tourner maintenant vers les plateformes de tournois dédiés aux amateurs. Si ce n’est pas encore fait, ce n’est qu’une question de temps ! 

__  

(Image présentée Xavier Caré par Wiki Commons

AVERTISSEMENT : Le présent article a été rédigé par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de CAStocks, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots “croire”, “projeter”, “estimer”, “devenir”, “planifier”, “vouloir” et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Copyright © 2020 CA Stocks. All Rights Reserved.