septembre 25, 2021 12:20 PM

Le cannabis canadien au-delà de la bulle, l’avenir est-il vert ?

L'expérience audacieuse du Canada en matière de légalisation du cannabis a suscité beaucoup d'attention. Et de l'argent. L'afflux d'investisseurs aux yeux étoilés a entraîné une croissance explosive du secteur, littéralement. Aujourd'hui, le Canada a des tonnes et des tonnes de production excédentaire, et des entreprises ont fait faillite ou ont vu le cours de leurs actions se dissoudre. Pourtant, il reste encore des pistes intéressantes à explorer dans ce secteur florissant à l'horizon.

/ Publié le octobre 31, 2020

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin
Share on whatsapp

La “ruée vers l’or verte” qui a vu les dollars s’envoler dans l’industrie canadienne du cannabis est maintenant définitivement derrière nous. Les entreprises qui sont nées et ont grandi au plus fort du battage médiatique sont aujourd’hui en train de dépérir ou de mourir. Pourtant, l’industrie n’a pas diminué. Loin de là. L’une des principales causes de son effondrement est sa taille massive, l’offre dépassant de loin la capacité des infrastructures de vente au détail et de la bureaucratie. 

Cette situation a déçu beaucoup de monde. Les patients qui consomment du cannabis à des fins médicales ont vu certains de leurs producteurs affluer sur le marché légal lucratif et loué, ce qui a maintenu beaucoup d’entre eux dans le secteur informel. Les consommateurs enthousiastes ont été freinés par les prix élevés et le manque d’accès, tandis que les producteurs ont été déçus par les taxes élevées et les réglementations strictes. Le marché illicite du cannabis, en revanche, a été quelque peu meurtri, mais il est arrivé en tête, à la grande déception des politiciens et des forces de l’ordre. 

Pourtant, malgré toutes les mauvaises nouvelles, le cannabis canadien reste un secteur en plein essor, avec des entreprises dynamiques, des revenus élevés et une innovation constante. Quelles sont les voies prometteuses que le secteur pourrait emprunter au profit de tous au cours des prochaines années ?

Retour aux sources, le cannabis médical ne doit pas être oublié

Un grand nombre des militants et des lobbyistes qui ont fait pression pour la légalisation du cannabis canadien étaient déjà des consommateurs légaux de cannabis. Le cannabis médical. En position privilégiée pour comprendre les avantages que la plante offrait comme traitement contre les douleurs, les angoisses et les affections plus graves, ils seraient d’ardents défenseurs de son accès élargi. Et bien qu’ils n’aient pas toujours été satisfaits des résultats de la légalisation, ils constituent une base de consommateurs croissante au Canada et à l’étranger. 

Les producteurs sont clairement incités à combler ce créneau et à le faire rapidement. Selon les estimations, le marché européen représente à lui seul plusieurs milliards d’euros et croît rapidement, tandis que l’Amérique du Sud, l’Asie et même l’Afrique rattrapent leur retard. Avec une longueur d’avance sur leurs futurs concurrents, les entreprises canadiennes peuvent se positionner comme un exportateur de premier plan de produits médicaux de qualité. En effet, les accords conclus avec Israël et la demande en Allemagne laissent penser que c’est déjà le cas. 

Avec une demande stable et de forts bénéfices, l’industrie médicale a un avantage sur le secteur des loisirs, car les assurances permettent aux clients de couvrir les coûts plus élevés exigés par le marché légal. Cela les incite également à le faire. Malheureusement, le marché médical ne suffit pas à couvrir la capacité de production ou le potentiel d’innovation du cannabis canadien.  

Le cannabis canadien innove en matière de produits comestibles et dérivés

Lorsque le Canada a finalement autorisé la production et la vente de produits dérivés du cannabis, tels que des comestibles, des stylos à bille et autres, les investisseurs ont salué ce “Cannabis 2.0” comme la solution à leurs problèmes. Malheureusement, la mise en œuvre a été lente, aléatoire et n’a pas été à la hauteur du battage médiatique. En conséquence, les stocks ont continué à baisser. Mais il y a encore de l’espoir pour le secteur en expansion. 

Les données des États américains qui ont légalisé le cannabis à grande échelle offrent de l’espoir aux producteurs canadiens. Les données suggèrent qu’il ne restera qu’environ 45 % du marché pour le commerce des fleurs de qualité et de valeur. L’alternative qui connaît la croissance la plus rapide est celle des stylos-vapeur, qui couvrent près de 25 % de la demande selon les données américaines, alors qu’au Canada, ils n’ont atteint que 15 % du marché, ce qui indique un fort potentiel de croissance.

Avec l’avantage supplémentaire d’une meilleure santé et d’une consommation plus facile, les alternatives au cannabis des stylos vape sont attrayantes pour les Canadiens. La prochaine génération de consommateurs, qui constituent une population croissante dont les habitudes de consommation détermineront la forme que prendra l’industrie dans un avenir proche. Les nouvelles données de la première année d’existence des dérivés du cannabis canadien confirment également ce fait, en montrant que les stylos vape sont le secteur qui connaît la plus forte croissance. 

Du point de vue des entreprises et de l’industrie, les produits dérivés du cannabis offrent également des marges bénéficiaires plus importantes et un plus grand potentiel de valeur ajoutée. 

Les entreprises canadiennes de cannabis se divisent le marché pour mieux le régir ?

Un des éléments qui a émergé en 2020 est la popularité des lignes de produits des compagnies de cannabis auprès des Canadiens. Plusieurs sociétés ont lancé des versions moins chères de leurs produits, clairement destinées à concurrencer le marché illicite, qui reste bien implanté. 

Ces variétés moins chères sont parfois considérées comme de qualité inférieure, mais la vérité est souvent qu’elles reflètent simplement des marges bénéficiaires plus faibles pour les entreprises. Pourtant, il s’agit là d’une stratégie clé pour conquérir une plus grande part de marché et offrir une alternative acceptable au cannabis aux consommateurs canadiens soucieux des prix. Il est intéressant de constater que cette stratégie et celle des dérivés du cannabis sont à l’œuvre simultanément chez certaines entreprises canadiennes. 

En même temps, ces sociétés canadiennes offrent des produits de luxe de meilleure qualité destinés aux consommateurs gentrifiés ou soucieux de leur santé. Elles visent de nouveaux bourgeons (de goût), des plantes à rendement plus élevé, des marques exotiques ou d’autres méthodes pour ajouter de la valeur et obtenir une meilleure rentabilité. 

Que l’une de ces stratégies, ou les deux, ne réussissent pas, est bien sûr un test pour le temps. Mais vous devez garder un œil sur les innovateurs canadiens qui sortent des sentiers battus, car la caisse de base des compagnies de cannabis déborde. Mais il y a de la place dans les marges plus rentables pour beaucoup, beaucoup plus. 

(Image partagée par Lindsayfox via Pixabay)

AVERTISSEMENT : Le présent article a été traduit de CAStocks.org par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de CAStocks, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots “croire”, “projeter”, “estimer”, “devenir”, “planifier”, “vouloir” et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces divulgations importantes.

Copyright © 2020 CA Stocks. All Rights Reserved.